Une femme assise en posture de méditation

 

 

Testez la méditation pour rester zen en toutes circonstances

Nous pratiquons le sport pour le corps, alors pourquoi pas la méditation comme gymnastique de l’esprit ? Pendant longtemps elle était réservée aux initiés, mais désormais, la pratique est devenue tendance. Et pour cause, il y a déjà presque 60 ans, le Dr. Herbert Benson démontrait dans le cadre d’une expérimentation menée à l’université d’Harvard* que la pratique de la méditation provoquait une diminution de l’anxiété, du taux de cholestérol ou encore des douleurs chroniques ! Bref, que du positif pour vous et votre organisme.
La méditation est aussi une pratique qui permet d’être plus calme et maître de soi. Elle permet de trouver une sorte de sérénité intérieure pour garder sa zenitude intacte quelle que soit la situation. Elle est néanmoins accessible à tous, pour peu qu’on accepte de progresser petit à petit pour en constater les bienfaits.

Faire ses premiers pas dans la méditation

Il existe différents types de méditation, et chacune possède sa particularité. La technique dite de pleine conscience se concentre sur l’éveil de l’être dans le moment présent. La méditation zen consiste en une profonde concentration sur la posture et la respiration. De son côté, la Vipassana se base totalement sur la respiration, et enfin la transcendantale combine relaxation et développement de la conscience. Lorsque l’on débute, il n’est pas évident de choisir la technique de méditation qui nous sera le plus approprié. Voici quelques bases pour appréhender sa pratique avant d’aller plus loin.

Se mettre en condition pour méditer

  • Isolez-vous. Lorsqu’on débute, mieux vaut s’enfermer seul dans une pièce bien insonorisée. Votre faculté à faire le vide en vous pourra ensuite vous permettre de pratiquer dans divers endroits sans que cela ne vous distraie : jardin, métro, open space, salle d‘embarquement, train, etc.

NOTE : Il n’y a pas de bonne méthode pour méditer, seulement quelques trucs et astuces pour vous permettre de lâcher prise et d’atteindre une sérénité intérieure.

  • Installez-vous. Vous n’avez pas besoin d’adopter de position particulière. Rien de ne sert de jouez les yogis en lotus (jambes en tailleur, pieds sur les genoux) si vous avez la souplesse d’un rhinocéros. Installez-vous comme vous le souhaitez, pourvu que ça soit confortable.
  • Déconnectez : mettez votre portable en mode avion.
  • Programmez un minuteur : 5 à 10 minutes pour les premières fois.
  • Vous pouvez aussi mettre de la musique : calme et sans paroles, type classique.

Faire le vide en soi

  • Fermez les yeux et c’est parti ! Au début, il est normal que votre esprit aille à mille à l’heure. C’est le rythme de nos vies actuelles qui veut que nos pensées soient à flux tendu. Néanmoins, vous allez devoir lâcher prise.
  • Laissez filer le flux de vos pensées, sans s’accrocher à une en particulier, pour faire le calme en vous.
  • Respirez profondément, par le ventre. Concentrez-vous sur votre souffle, sur le va et vient de l’air, observez son trajet dans votre corps.

Exercices techniques de méditation

  • Accrochez-vous à un mantra. Véritable support pour méditer, le mantra permet véritablement de se concentrer. Il s’agit de répéter plusieurs fois un mot ou une phrase, de façon audible ou simplement à l’intérieur de soi.
  • Visualisez votre corps. Essayer de détailler chacune de vos parties physiques. Prenez conscience de vos mains, votre foie, vos poumons, vos genoux, etc. Votre attention ainsi focalisée vous serez en mesure d’entrer en méditation pour trouver une certaine paix intérieure.

NOTE : Régularité des séances et persévérance vous permettront d’accéder à un état de pleine conscience apaisant pour maîtriser votre esprit et être zen.

* American Journal of Physiology. Volume 221. Issue 3. Pages 795-99. 1971. R.K. Wallace & H. Benson.