une femme dort dans son lit

 

 

Lutter contre la fatigue hivernale

En cette période hivernale, pas question de se laisser gagner par la fatigue et de se laisser aller, la clef, c’est d’anticiper !

Les causes de la fatigue de l’hiver

Il fait froid, le soleil ne se montre pas souvent, l’ennui s’installe, le corps et le moral ne sont pas au beau fixe, les maux de l’hiver arrivent. C’est sûr, l’hiver est bel et bien installé. Mais pas de raison de s’inquiéter ! Ce phénomène est assez simple à comprendre :

  • La première des raisons : le manque de lumière. On part au travail lorsqu’il fait encore nuit et on en ressort après le coucher du soleil. Et le manque de vitamine D a un impact important sur notre corps. Ce manque de lumière agit aussi directement sur l’humeur et peut entrainer une perte d’énergie1. Alors pour contrer la fatigue hivernale : sortez à chaque rayon du soleil !
  • Avant les vacances de fin d’année on a souvent des dossiers à terminer et des fêtes à préparer ! On peut rapidement être dépassé et stressé.
  • Pendant cette saison aussi, le corps et son métabolisme sont mis à rude épreuve. L’hiver, c’est le moment où les maux d’hiver font leurs apparitions. Autant dire que notre système immunitaire a du boulot !

Que faire pour combattre la fatigue hivernale ?

Vous l’avez compris, le plus important pour être en forme, c’est la lumière. Et puisqu’en hiver le soleil est capricieux, vous pouvez par exemple en profiter pour tester la luminothérapie2, cette dernière pourra avoir une influence sur votre fatigue hivernale.

Durant cette période, l’alimentation peut aussi jouer un rôle important. L’hiver, privilégiez les aliments riches en vitamines et en fer, pour éviter au maximum les manques qui joueraient à coup sûr sur votre moral et votre fatigue. Dans votre assiette : légumes secs, féculents et fruits seront vos meilleurs alliés !

Pensez également aux apports de magnésium et minéraux pleins d’énergie ! Les apports insuffisants en magnésium sont de nos jours fréquents3. Pour recharger les batteries, rien de mieux que des aliments qui en regorgent. Boulgour de blé (102 mg/100 g)4, haricots blancs secs (187mg/ 100g)4, Sésame (346 mg/100 g)4 et le petit plus pour la saison des fêtes : le chocolat noir à 70% de cacao (178 mg/100 g)4.

Enfin, chouchoutez-vous. Quoi de mieux pour vous aider à contrer la fatigue hivernale que de se réserver quelques bons moments ? Passez des soirées cocooning devant la télé emmitouflé dans votre couverture ou partagez une raclette avec vos amis. L’hiver peut aussi être la période idéale pour vous initier au yoga entre copains ou prendre un bol d’air frais en vous baladant. Vous l’aurez compris pour passer l’hiver en forme, offrez-vous des moments calmes et revigorants !

Références :

  1. Sherri Melrose. Seasonal Affective Disorder: An Overview of Assessment and Treatment Approaches. Depress Res Treat. 2015; 2015: 178564.
  2. Lam R, Levitt A, Levitan R, Enns M, Morehouse R, Michalak E, Tam E The Can-SAD Study: A randomized controlled trial of the effectiveness of light therapy and fluoxetine in patients with winter Seasonal Affective Disorder. Am J Psychiatry 2006; 163 : 805–812ss
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16648320
  3. Enquête SUVIMAX (Supplémentation en Vitamines et Minéraux Antioxydants) menée en octobre 1994 sur un échantillon national de sujets adultes. Evaluation de l’apport en magnésium par l’alimentation chez 5 448 personnes (2 337 hommes âgés de 45 à 60 ans et 3 111 femmes âgées de 35 à 60 ans)
  4. https://pro.anses.fr/TableCIQUAL/